Catégories
Marketing

Le problème avec les titres prometteurs

Les gens sont devenus tellement cyniques de nos jours. Difficile de leur en vouloir, après des décennies de soumission à de fausses déclarations de vente et de tentatives de détournement de mots sur la une des magazines leur ont enlevé tout espoir de trouver quelque chose de “valable” sur la toile.

En effet, pour chaque avantage que vous pouvez avancer, une petite voix dans la tête du lecteur lui chuchote un contre argument.

Et c’est ce contre-argument qui se cache derrière le “Qu’est-ce que cela m’apporte ?”, qui injecte du poison dans l’oreille du lecteur.

Lorsque vous écrivez un titre, la technique consiste à réfléchir aux objections du lecteur, ainsi qu’à ses motivations.

En d’autres termes, ce qui les empêche de lire, plutôt que ce qui les ferait lire.

Supposons que vous vendiez un plan de perte de poids à un groupe de consommateurs réputés pour aimer les fast-foods. Un titre OK serait:
Perdez du poids dès demain.

Que leur chuchoterai leur petite vois ?

“Tu sais que tu devras arrêter de manger ces hamburgers”.

Alors que pourriez-vous dire à la place ?

Comment ces personnes perdent 5 kilos en quinze jours sans renoncer à leur hamburgers

C’est plus long, bien sûr. Mais c’est plus fort parce qu’il surmonte l’objection.

C’est spécifique. Il indique au lecteur combien de poids il perdra et en combien de temps.

N’oubliez pas que votre lecteur est susceptible d’être au mieux sceptique et au pire cynique quant aux allégations faites par votre argumentaire. Essayez donc d’apaiser leurs craintes avec une réponse subtile ou audacieuse au contre argument .

Regardez vos propres titres. En supposant que vous les ayez remplis d’avantages, pourraient-ils convertir davantage si vous trouviez un moyen de répondre à une objection ?